France-Ukraine.com

Bienvenue en Ukraine, en ukrainien : Україна ("Oukraïna")

Accueil > Culture > Agenda > Le festival "Nouvelle Vague du Cinéma Ukrainien"

Le festival "Nouvelle Vague du Cinéma Ukrainien"

Du 5 au 10 avril 2019, Paris

Le festival NOUVELLE VAGUE DU CINEMA UKRAINIEN propose une semaine de films et invite à la découverte des nouveaux visages et talents du cinéma ukrainien. Les séances sont libres et gratuites et en VOSTFR en présence des équipes de films.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Programme

- 5 Avril (film d’ouverture) - 19H : Terres Sauvages de Iaroslav Lodyguine (2018)
German doit retourner dans son Donbass natal. Son frère aîné a disparu et il doit défendre la vieille station-service familiale ainsi que ses amis d’enfance et son amour contre la mafia locale. Il doit se battre contre ceux qui transforment petit à petit ces terres sauvages en champs de maïs et en chemins de fer qui ne mènent nulle part. German est loin de se douter de l’issue de cet étonnant voyage.

- 6 Avril - 19H : Anna (court métrage) de Oles Sanine (2018) et Volcano de Roman Bondartchouk (2018)
Anna : Le Frère Dominic se voit confier par l’Eglise une mission secrète et part en Ukraine sur les traces d’Anne de Kiev. Cette comédie est une libre évocation de celle qui fut une de premières reines de France.
Volcano : Lukas est en pleine crise de la quarantaine. Il travaille comme interprète pour l’OSCE à Kiev. Au cours d’une mission d’observation à la frontière avec la Crimée marquée par d’étranges événements, il se retrouve seul dans une petite ville du sud de l’Ukraine. Ne sachant où aller, il atterrit chez Vova, un excentrique local dont il adopte petit à petit le mode de vie. Lukas va alors trouver sa place dans un monde qui dépasse le cadre de son imaginaire, où les choses semblent totalement dépourvues de toute logique et de toute structure. Dans cet endroit insolite, où les gens trouvent leur bonheur dans les choses les plus simples, comme parfois les plus illusoires, où le passé, le présent et le futur sont entremêlés, où chaque jour peut être le dernier, Lukas aura la chance de commencer une nouvelle vie.

- 7 Avril - 16H : Les Onzes enfants de Morchine de Arkadiy Nepytaliuk (2018)
La ville de Morchine a été construite sur le site de la chute d’une météorite riche d’un métal rarissime : l’osmium. Flairant l’argent facile, Snijana, directrice d’un centre commercial décide de duper tout le monde pour s’emparer du précieux métal. Mais c’est sans compter sur les 11 enfants de Morchine qui vont s’unir pour lutter contre l’injustice.

- 8 Avril - 19H : Le Lac des Cygnes, La Zone de YURI ILLIENKO (1989)
Un homme s’échappe d’une prison en Ukraine, trois jours avant la fin de sa peine et se réfugie dans un énorme monument. Le fugitif y est découvert par une femme, mère d’un garçon, qui utilise l’édifice comme "résidence secondaire". Sur place, elle soigne le prisonnier qui se rétablit et ils tombent amoureux l’un de l’autre. Le petit garçon, jaloux de l’amour de sa mère pour l’étranger, trahit l’homme qui est repris et renvoyé en prison.

- 9 Avril - 19H : Première Centurie de Iaroslav Pilounskiy, Youlia Chachkova et Iouri Grouzinov (2018)
La révolution ukrainienne (2013-2014) et la guerre du Donbass viennent de s’achever. Les trois réalisateurs filment l’histoire émouvante du premier groupe d’insurgés de Maïdan. Une immersion au cœur des événements, un regard ouvertement artistique et citoyen sur la solidarité sur fond de violents bouleversements sociaux. Le film montre les premiers pas réalisés dans la formation d’une société citoyenne et la prise de conscience du chemin parcouru, avec beaucoup d’optimiste sur l’avenir de l’Ukraine pour laquelle semble bel et bien se dessiner une nouvelle ère.

- 10 Avril - 19H : Quand les arbres tombent de MARYSSIA NIKITIOUK (2018)
L’histoire de Vitka, une petite rebelle de cinq ans, de sa cousine adolescente Larysa et de son petit « Scar », un jeune criminel, se déroule dans l’Ukraine rurale. Après le décès de son père, Larysa se trouve à un carrefour de sa vie. Elle aimerait pouvoir être réellement elle-même, mais le reste du village la marginalise à cause de sa relation avec Scar. Larysa découvre que sa grand-mère a autrefois renié son amour pour un jeune gitan, à cause des valeurs traditionnelles et de l’opinion publique. La mère de Larysa est trop faible psychologiquement pour soutenir sa fille. Larysa et Scar projettent d’échapper à une vie de crimes et de misère, et de fuir leurs proches. Mais sont-ils prêts à payer le prix de la liberté ?

LE GRAND REX PARIS
1 Boulevard Poissonnière,
75002 Paris

MÉTRO
Lignes 8 et 9
arrêt Bonne Nouvelle

 

 

© jeudi 4 avril 2019, par Julia

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document